Développement de nouveaux
BIOMARQUEURS DYNAMIQUES
POUR LE CERVEAU

Prix du public – Concours l’Art de l’Imagerie du Réseau de Bio-Imagerie du Québec (Chloé)

Les maladies cardiovasculaires peuvent être à l’origine d’un vieillissement cérébral accéléré. En effet, les artères, comme l’aorte ou les carotides, sont riches en fibres élastiques, permettant d’adoucir au cours du cycle cardiaque les fluctuations de la pression sanguine (ou pulsatilité) plus loin dans l’arbre vasculaire cérébral. Avec l’âge et la maladie, ces artères deviennent plus rigides, entraînant une augmentation de la pulsatilité en aval et menant à des altérations microvasculaires au niveau du cerveau. De ce fait, des maladies vasculaires telles que l’athérosclérose entraînent sur le long terme des déficits cognitifs, voire des maladies neurodégénératives telles que la démence ou Alzheimer. Cartographier la pulsatilité et son évolution dans l’ensemble du réseau vasculaire cérébral, depuis les artères majeures jusqu’aux capillaires, pourrait donc devenir un biomarqueur permettant de diagnostiquer les maladies neurodégénératives.